Une vidéo avec Gabriel Nadeau-Dubois et Manon Massé fait énormément réagir

Une vidéo publiée sur les réseaux sociaux de l’humoriste Emna Achour dans les dernières heures, mettant en vedette Gabriel Nadeau-Dubois et Manon Massé, fait présentement énormément jaser.

Dans la vidéo en question, on peut voir Mme Achour danser avec les deux porte-paroles de Québec solidaire sur la chanson « Hit You With The Blick » du rappeur KJ.

Cette chanson, très populaire sur la plateforme TikTok, est bien connue pour ses paroles crues et misogynes, faisant référence à des relations sexuelles non consentantes et à des gestes violents.

En premier lieu, c’est l’attachée de presse des candidats de la Coalition Avenir Québec (CAQ) dans la région de Lanaudière, Rosalie Tremblay-Cloutier, qui a repartagé la vidéo en question sur Twitter, tout en condamnant la participant des dirigeants de QS dans une telle vidéo.

À partir de ce moment, une véritable guerre s’est mise en branle entre les différents partis. L’une des attachées de presse de QS, Sandrine Bourque, a critiqué le bilan de la CAQ en commentant la publication de Mme Tremblay-Cloutier.

« Sérieusement, si la Coalition avenir Québec mettait autant d’énergie à lutter contre les changements climatiques qu’à trouver des spin vaseux sur Québec solidaire, on aurait peut-être baissé nos émissions de gaz à effet de serre depuis les quatre dernières autant au lieu de les avoir augmentées. »

L’employée de la CAQ a par la suite défendu son point de vue initial.

« Ce n’est pas un «spin vaseux». Vos co-porte-parole publient une vidéo avec une chanson dont les paroles sont plus que disgracieuses (violer une femme en la battant avec une arme à feu). Si François Legault avait fait la même chose, j’aurais aimé voir la réaction de Québec solidaire… Franchement! »

Avant de mettre fin à l’échange, Mme Bourque s’est empressée de réagir au dernier tweet de son interlocutrice.

« À votre place, je me garderais une petite gêne avant de donner des leçons de féminisme à Québec solidaire. Commencez donc par vous assurer que vos propres députés n’utilisent pas leurs fonds discrétionnaires pour financer des centres anti-avortement », a-t-elle martelée après avoir partagé un article du média en ligne Urbania qui titre : « De l’argent de la CAQ dans les coffres de centres anti-avortement. »

Notez qu’au moment d’écrire ces lignes, Gabriel Nadeau-Dubois et Manon Massé n’ont toujours pas réagi à toute cette histoire. À suivre…

Source : Narcity Québec

À propos de l’auteur: QcScoop

Votre gossip girl quebecois