Un Québécois emmène un jouet érotique en cours : Quand le droit rencontre l’insolite

Récemment, un événement des plus insolites a agité la toile québécoise, provoquant des réactions diverses et inattendues. L’utilisateur @kikinne22 sur TikTok a partagé un extrait de l’émission Les Justiciers, mettant en scène un homme bien déterminé, Michel Boisvert. Sa particularité ? Il a décidé d’emmener sa poupée en cour pour un dossier plutôt inusité.
 
Le dilemme de Michel Boisvert : Dans la vidéo, Michel Boisvert explique sa décision peu conventionnelle d’emmener sa poupée, baptisée Zoé, devant la justice. Le motif ? Selon lui, la poupée ne remplit plus certaines « fonctions essentielles » après que ses membres se soient rapidement cassés, entravant ainsi sa capacité à accomplir certaines tâches. Michel assure avoir suivi scrupuleusement le guide d’utilisation de la poupée, mais le résultat n’a pas été à la hauteur de ses attentes.
 
Les interrogations inattendues : Au cours de son passage devant les médias, Michel Boisvert a été interrogé sur divers aspects de sa relation avec la poupée. Notamment, on lui a demandé si Zoé avait son mot à dire dans cette affaire insolite. Sa réponse, plutôt surprenante, a été que la poupée ne répondait pas vraiment.
 
L’extrait de l’émission Les Justiciers, partagé par @kikinne22, a suscité de nombreuses réactions et interrogations. Les internautes se demandent comment une telle situation peut se produire et quelles implications cela pourrait avoir sur le plan juridique. Certains se sont même demandé si c’était une démarche sérieuse ou une manière originale de faire passer un message.
@kikinne22 Et ben, on en voit de tous les genres ! J’adore cette émission 🤭🙃❤️ #noovo #tvshow #lesjusticiers #justice #tv #poupee #dolls #realdolls #fyp #fypシ゚viral #onauratoutvu #emission #emissiontv ♬ son original – kikinne22

À propos de l’auteur: QcScoop

Votre gossip girl quebecois