Simon Houle va finalement se retrouver derrière les barreaux

Il y a quelques mois, nous apprenions qu’un ingénieur nommé Simon Houle avait agressé une femme et avait pris des photos de ses parties intimes. Les faits en question s’étaient produit en 2019.

Puis, en juillet 2022, le juge Matthieu Poliquin lui avait donné l’absolution inconditionnelle afin de ne pas nuire à sa carrière, ce qui avait grandement frustré les gens et avec raison.

Ça a fait réagir à un point tel où la cause a finalement été soumise à la Cour d’appel en décembre 2022 par la procureure aux poursuites criminelles et pénales (DPCP), Ève-Lyne Goulet.

Eh bien, c’est aujourd’hui, le 25 janvier 2023, que le verdict est tombé: l’absolution conditionnelle pour agression et voyeurisme de M. Houle est annulée et remplacée par une peine d’emprisonnement de 12 mois.

Que pensez-vous de ce dénouement?

Source: Radio-Canada

À propos de l’auteur: QcScoop

Votre gossip girl quebecois