Olivier Primeau investit 3 millions de dollars dans l’or bleu

Selon ce que rapporte Le Journal de Québec, Olivier Primeau vient tout juste de se lancer dans un nouveau domaine en mettant la main sur le tiers du volume d’eau souterraine du Québec actuellement sous permis, soit 36 %.

En effet, l’entrepreneur de 36 ans a investi trois millions de dollars dans Dominion Water Reserves (DRW), qui est cotée en bourse.

Il est également devenu président et chef de la direction, ainsi que président du conseil.

Il faut noter que ce sont 42 permis de captage des eaux souterraines qui sont délivrés par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec (MELCC).

C’est un volume d’eau de plus de 10 milliards de litres par année qui est représenté par ces permis, qui sont octroyés notamment à Danone, Nestle, Coke et Eska.

Six de ces permis appartiennent à Dominion Water Reserves, pour un total de 36 % du volume d’eau.

« C’est fou. Les gens n’ont aucune idée. Je ne comprends pas comment le gouvernement ne sait pas qu’une entreprise possède 36 % des permis d’exploitation d’eau de source du Québec », a indiqué Olivier Primeau.

Il a ensuite affirmé que ça ne « lui rentre pas dans la tête qu’une entreprise comme ça soit à ce point sous-évaluée ».

« J’ai fait ma due diligence pendant 1 an et demi, et c’est vraiment ça », a-t-il poursuivi.

Pourtant, le directeur général de Dominion Water, Jean Gosselin, a indiqué que la compagnie ne pompait aucune eau pour le moment.

« On ne capte absolument rien », a-t-il affirmé.

L’objectif de l’entreprise est de commercialiser ses actifs « directement ou indirectement ».

« C’est sûr qu’on est allé chercher du financement dans le but d’en faire une commercialisation », a ajouté M. Gosselin.

Source : Journal de Québec

À propos de l’auteur: QcScoop

Votre gossip girl quebecois