Mathieu Dufour vole la voiture d’un inconnu par erreur et c’est hilarant!

Mathieu Dufour, fidèle à ses habitudes, nous raconte une histoire rocambolesque qui vient de lui arriver et les détails entourant cette histoire sont tout à fait délicieux.

Il venait d’arriver aux Îles-de-la-Madeleine pour ses vacances et devait aller récupérer la voiture de location qu’il avait réservée pour l’occasion. Jusque-là, tout va bien.

« J’ai loué une voiture et le « modus operandi » c’est que la personne elle vient porter la voiture dans le parking de l’aéroport, elle laisse les portes débarrés, elle laisse les clefs dedans pis moi j’arrive j’embarque dedans pis je pars »

Il raconte ensuite qu’il arrive à l’aéroport sans encombre, qu’ils récupèrent les bagages, embarquent dans l’auto. Jusqu’ici tout va bien. Il envoie une photo à la personne à qui il a loué le véhicule pour dire qu’il est arrivé et que tout va bien. Mais après une dizaine de minutes à rouler musique à fond et bonheur au coeur « il vit sa Best Life ».

Et là. Coup de théâtre!

Son amie à côté de lui change de visage et se met à rire d’un rire nerveux. Elle lui lit le message texte qu’elle vient de recevoir:

« Ce n’est pas ma voiture! Je ne suis pas venu porter la voiture à l’aéroport parce que tu m’avais pas dit ton heure d’arrivée »

Matt continue son anecdote en expliquant que pendant les minutes qui ont suivies, la panique était prise à bord du véhicule.

« L’osti de panique s’installe à bord, on se met à crier: MAIS C’EST LE CHAR À QUI C’EST LE CHAR À QUI?! On a volé un char parce que personne m’avait dit moi qu’aux Îles de la Madeleine tout le monde laissaient leurs clefs de char et leur char débarré! »

Ils se sont ensuite mis à rire aux larmes et se sont empressés de faire demi-tour en direction de l’aéroport. Il était persuadé que la police l’attendrait sur le parking. Finalement il stationne la voiture, ni vu ni connu.

Mentionnons que la voiture qu’il avait « volée » était manuelle alors que celle qu’il avait louée était automatique. De plus, la première voiture avait des boxers sur la banquette arrière, mais ceci n’avait pas été suffisant pour mettre la puce à l’oreille de Duff.

L’histoire se finit bien, car il a appris que la voiture appartenait à un contrôleur aérien de l’aéroport des Îles et que celui-ci trouvait ça vraiment drôle.

show_image_300693_5

Tout est bien qui finit bien.

À propos de l’auteur: QcScoop

Votre gossip girl quebecois