Marilou et la mairesse de Longueuil se servent d’Instagram pour régler leurs comptes

Alors qu’on pouvait voir la femme d’affaires/chanteuse/animatrice s’exprimer dans une série de stories, hier, via son compte Instagram, concernant son nouveau projet situé à Longueuil, voilà que c’est la mairesse Catherine Fournier elle-même, qui répond en story et semble vouloir remettre les pendules à l’heure, au sujet de certains points avancés par Marilou.

En effet, hier Marilou affirmait qu’on lui avait refusé d’ajouter une enseigne avec le mot « boutique » sur le côté du bâtiment où se trouve son commerce et que la raison qu’elle avait reçu de la Ville était simplement : « parce que c’est comme ça ».

show_image_255346_5

show_image_255347_5

Mais voilà que la mairesse a tenu à précisé également sur Instagram qu’aucune demande n’avait été refusée puisqu’aucune demande n’avait été présentée au Comité consultatif d’urbanisme de la ville de Longueuil et que :
« la demanderesse n’en a tout simplement pas fait la requête, lorsque la Direction de l’aménagement et de l’urbanisme lui a soumis la marche à suivre… »

show_image_255345_5

Il semblerait donc que toute cette histoire ne soit qu’une question de paperasserie non remplie, mais bonne nouvelle ; la mairesse conclut en disant qu’il est toujours possible pour elle (Marilou) de le faire. Apparemment, la balle serait dans le camp de Trois fois par jour.

Source : Narcity

À propos de l’auteur: QcScoop

Votre gossip girl quebecois