L’Université Concordia fait la promotion de la paix avec une police de caractères d’un agresseur

Dernièrement, nous avons appris, via un article publié sur le site web The Link, que l’Université Concordia, située à Montréal, utiliserait la police de caractère d’un violeur, pédophile et zoophile.

En effet, ce sont des étudiants en troisième année en design, Andrée Uranga et Ankine Apardian, qui travaillent sur la réorganisation de l’université, qui ont soulevé le point.

Ils ont d’ailleurs demandé plusieurs fois à Concordia de changer la police d’écriture en question, mais l’établissement ne fait rien du tout.

La police d’écriture en question est « Gill Sans » et elle a été créée par Eric Gill en 1926. À l’époque, ce dernier était reconnu pour son travail, mais également pour ses agressions sur ses deux filles, ses relations incestueuses avec ses soeurs et même pour avoir eu des relations avec son chien.

Toutes les choses publiées par Concordia sont composées de la police d’écriture « Gill Sans », soit les reconnaissances territoriales, les excuses, les services de santé mentale ainsi que les politiques sur la violence sexuelle.

Dans une vidéo publiée sur TikTok, le créateur de contenu Matteo Miceli a abordé le sujet :

@matteomiceli2

Cerise sur le Sunday en bon québécois👀 #news #actu #qc #fyp #concordia #university

♬ Paris – Else

Si vous souhaitez lire l’article de The Link, avec toutes les informations, c’est juste ICI.

À propos de l’auteur: QcScoop

Votre gossip girl quebecois