Les rappeurs Young Thug et Gunna accusés de 50 meurtres

Ce lundi, les rappeurs Gunna et Young Thug, ainsi que 26 autres personnes, se sont fait arrêter dans l’état de Géorgie. Ce sont 56 chefs d’accusation qui ont été retenus contre eux, dont racket, meurtre, braquage à main armée et participation à une activité criminelle en gang.

En effet, d’après l’acte d’accusation, Young Thug serait l’un des fondateurs d’un gang de rue criminel nommé « Young Slime Life » (YSL), qui opère à Atlanta depuis dix ans. Celui-ci serait affilié au gang national des Bloods. Vingt-six autres membres de ce groupe auraient également été placés en garde à vue.

Par ailleurs, le procureur de Géorgie vient tout juste d’accuser Young Thug et son label d’être responsables d’une cinquantaine de meurtres en tout et plusieurs cas de violence armée à Atlanta.

L’un de ces meurtres serait celui de Donovan Thomas, alors que Young Thug serait accusé d’avoir loué le véhicule utilisé pour ce meurtre.

La procureure du comté de Fulton, Fani Willis, a déclaré :

« [Le meurtre de Thomas est] extrêmement significatif. Il s’est produit en 2015. Et ce que moi-même et n’importe quel membre des forces de l’ordre pouvons vous dire à la suite du va-et-vient de la violence armée et des meurtres qui ont eu lieu, c’est qu’il y en a eu probablement plus de 50 depuis 2015. »

Cependant, Young Thug n’est pas accusé d’avoir directement appuyé sur la gâchette dans aucun des meurtres répertoriés. D’ailleurs, son avocat, Brian Steel, nie toutes les allégations.

« M. Williams n’a commis aucune violation de la loi, quelle qu’elle soit. Nous nous battrons contre cette affaire de manière éthique, légale et zélée. M. Williams sera blanchi. » – Brian Steel

À suivre.

Source : Mouv.fr

À propos de l’auteur: QcScoop

Votre gossip girl quebecois