La chroniqueuse Sophie Durocher se porte encore une fois à la défense de Julien Lacroix

Après avoir été visé par des accusations d’inconduites sexuelles par plusieurs femmes en juillet 2020, Julien Lacroix était resté très discret dans la sphère publique.

D’autre part, il y a quelques jours, l’humoriste annonçait son grand retour sur scène. Cependant, il a finalement dû annuler après avoir reçu plusieurs « menaces sérieuses » concernant ses proches.

Voici son message publié sur sa page Facebook :

show_image_152614_3

show_image_152615_3

Par ailleurs, dans sa chronique publiée mercredi matin dans le Journal de Montréal, Sophie Durocher s’est une fois de plus portée à la défense de l’humoriste.

Voici quelques-uns des propos de la chroniqueuse :

« Le tribunal populaire a gagné. Lacroix, visé par des allégations d’agression et d’inconduite sexuelle, mais qui n’a jamais été poursuivi, ni au criminel ni au civil, est condamné au silence. Belle société tolérante ! », écrit la chroniqueuse.

« J’ai sursauté quand j’ai lu dans Le Devoir : »Le grand retour sur scène de Julien Lacroix n’aura pas lieu». Heu… on parlait d’enregistrer un balado devant 25 personnes, dans un petit entrepôt, et de remettre les profits à des organismes de prévention de l’alcoolisme et de la toxicomanie chez les jeunes. Pas exactement un »grand retour» en feu d’artifice. »

« Une manifestation était aussi prévue. Il y a vraiment des gens qui ont organisé une manifestation parce qu’un gars qui n’a jamais fait face à la justice a décidé de faire une séance « questions-réponses » devant 25 personnes pour souligner ses deux ans de sobriété ? Misère ! », poursuit-elle.

« Il va falloir à un moment donné reconnaître qu’il existe au Québec un féminisme revanchard, hargneux, aigri. Un féminisme-gendarme qui enquête, juge et condamne du haut de son tribunal autoproclamé. »

« Des féministes-matraque qui tapent sur les doigts des hommes (ou des femmes) qu’elles ont mis sur leur liste noire dès qu’ils osent dévier de la ligne qu’elles ont tracée », enchaîne Sophie Durocher.

Pour lire sa chronique complète, intitulée « L’annulation de Julien Lacroix », c’est ICI.

Source : Monde de Stars

À propos de l’auteur: QcScoop

Votre gossip girl quebecois