La CAQ s’explique à la suite de la publicité controversée

Depuis maintenant quelques jours, une certaine publicité de la Coalition Avenir Québec (CAQ), en vue des élections du 3 octobre prochain, fait énormément jaser dans la province. La voici :

https://youtu.be/xA02nkGIcYE

Par ailleurs, la fille de la dame en question a adressé une lettre à François Legault par le biais du quotidien Le Devoir, afin de dévoiler le traitement réservé à sa mère par le gouvernement (à lire ICI).

Nous y apprenions, entre autres, que la dame n’avait reçu que 250 $ de la part du gouvernement pour participer à cette pub.

Constatant l’ampleur que prenait cette controverse, la CAQ a tenu à mettre les choses au clair, via une publication Facebook signée Brigitte Legault, directrice général du parti.

« À la suite de la controverse entourant la publicité de la CAQ sous forme de vox pop, nous avons décidé de ne pas réagir, par respect de la vie privée et de la confidentialité de la Dame qui apparaît dans cette publicité.

Depuis la publication d’une lettre ouverte dans Le Devoir de samedi, nous avons en effet tenté de rejoindre la Dame en question.

Jusqu’à la publication de sa lettre ouverte, la fille de la Dame, soit Mme Landry, n’a jamais tenté de nous joindre afin de nous faire part de son point de vue. Nous avons été surpris et peinés en lisant ce texte. Si la Dame manifeste un inconfort quelconque, nous trouverons une solution qui sera satisfaisante pour elle et sa famille.

Nous avions eu un premier entretien avec elle en 2018, lors d’un vox pop. Cedit vox pop a ensuite été utilisé dans notre campagne de publicité. Nous avions à l’époque offert une compensation symbolique de 100 $ à chacune des personnes qui étaient apparues dans nos publicités, y compris la Dame. Aucun script ne faisait office de référent. Elles ont répondu spontanément et c’est ce qui fait l’authenticité de ces publicités. Aucune controverse ou plainte d’aucune sorte n’est survenue à l’époque.
Cette année, notre équipe de production a pensé la rejoindre pour savoir ce qu’elle pensait quatre ans plus tard. Pourquoi elle? Parce qu’elle nous avait touchés en 2018, par sa verve peu commune, son expressivité et sa gentillesse.

Cette fois-ci, après avoir accepté un nouvel entretien, elle a refusé d’être compensée. Notre équipe de production a cependant insisté pour lui verser un montant symbolique de 250 $ pour chaque vidéo qui serait éventuellement diffusée. Elle a finalement accepté et aura reçu 500 $ en tout. Il a toujours été clair que l’entretien serait utilisé en publicité. La Dame a parlé franchement, avec son cœur et sa verve habituelle. Elle était parfaitement sincère. Nous aussi.

La publicité en question a été entièrement payée par la Coalition Avenir Québec, le parti et sans aucun lien avec le gouvernement. C’est d’ailleurs clairement indiqué à la fin de chaque vidéo. Il était prévu de cesser la diffusion des publicités avec la Dame la semaine dernière, ce qui a été fait.

Il n’a jamais été dans notre intention de profiter de qui que ce soit. Au contraire, toute l’équipe de production de la CAQ s’est attachée à la Dame, pour qui nous conservons toute notre affection et, surtout, tout notre respect.

Brigitte Legault
Directrice générale de la Coalition Avenir Québec »

Source : Grands Titres

À propos de l’auteur: QcScoop

Votre gossip girl quebecois