Joey Scarpellino s’ouvre sur sa sexualité

Joey Scarpellino était récemment de passage au balado Le 5 à 7 et il a fait de rares confidences, concernant sa sexualité et sur les moments les plus difficiles qu’il a vécus, pendant son enfance et son adolescence.

La thématique de la sexualité a été abordée en profondeur, ce qui nous a permis d’en apprendre davantage sur le rapport que Joey entretient avec celle-ci, sur son ouverture et sur son passé.

Il a commencé par raconter qu’à 16 ans il avait entretenu une relation avec une fille âgée d’une dizaine d’années de plus :

« J’ai été dans des situations absurdes pour un enfant de seize ans, aussi. […] J’ai fréquenté une fille qui avait 27 ans quand j’avais seize ans, pendant un bout, pendant comme six ou sept mois.»

Il avoue qu’avec du recul cela semble un peu bizarre aujourd’hui, mais qu’à ce moment- là, tout semblait normal à ses yeux et que cette femme lui a appris plein de choses.

Par la suite, il s’est ouvert sur comment sa sexualité avait évolué avec les années. Il a d’ailleurs partagé qu’à l’époque où il vivait à Los Angeles, le fait d’être loin des regards et de passer incognito, lui avait permis de se sentir un peu plus libre. Il mentionne que durant cette période, sa sexualité était beaucoup plus guidée par sa curiosité et son ouverture à vivre de nouvelles expériences.

D’ailleurs, la co -animatrice, Jessica, en a profité pour lui poser la question suivante:

J’ai une question qui vient de me popper. Tu parles full de liberté et d’énergie depuis tantôt. Je ne sais pas où tu te définis sur l’échelle LGBTQ. Est-tu pansexuel, genre que c’est vraiment les personnes qui t’intéressent ou tu n’as jamais été explorer mettons vers le côté masculin de la sexualité?

Voici ce qu’il avait à dire sur le sujet:

https://www.instagram.com/reel/CoIXvX_pzbu/?utm_source=ig_web_copy_link

Durant le podcast, les animatrices ont aussi abordé le sujet des nombreuses pressions que Joey a vécues lorsqu’il était jeune acteur et sur les troubles alimentaires que celui- ci a dû traverser.

Ainsi, comme le rapporte Narcity, Joey a raconté:

« T’sais, j’étais anorexique plus jeune fait que d’être dans l’oeil du public puis de me faire dire que j’étais beau puis moi, d’être pas trop confiant à propos de ça. Je me mettais beaucoup, beaucoup de pression par rapport à ça. J’ai eu des moments où je pleurais dans le miroir le matin avant de sortir parce que j’avais un bouton ou mes cheveux n’étaient pas parfaits.

Ça crée des espèces de petites obsessions, mais ça se règle avec le temps. »

https://www.instagram.com/reel/CoKyHEfJYXk/?utm_source=ig_web_copy_link

C’est vers l’âge de 10 ans, qu’il aurait commencé à souffrir de troubles alimentaires:

« J’avais été exposé à l’anorexie puis je savais un peu c’était quoi puis j’étais comme « Ah, bien c’est pas quelque chose de bon, donc je vais essayer de m’en sortir le plus rapidement possible. » Évidemment, l’obsession n’est pas partie du jour au lendemain. Ça a pris dix ou onze ans, mais avant que ce soit complètement réglé […], j’ai transformé cette obsession -là vers… J’ai commencé à m’entraîner, genre tous les jours à dix ans. C’est pour ça que j’ai eu le corps que j’ai eu, quand j’étais adolescent. »

https://www.instagram.com/reel/CoNopvbph5-/?utm_source=ig_web_copy_link

Heureusement, aujourd’hui, Joey mentionne qu’il a une relation super saine avec la nourriture.

Source: Narcity

À propos de l’auteur: QcScoop

Votre gossip girl quebecois