Hélène Boudreau fait une horrible découverte après s’être fait retirer ses implants mammaires

Dans les derniers jours, Hélène Boudreau, mieux connue sous le nom de « La fille de l’UQAM », s’est fait retirer ses implants mammaires, posés il y a deux ans en Tunisie.

Cependant, elle a découvert avec horreur que ses implants étaient texturés, ce qui est interdit ici au Canada en raison des risques de causer le cancer.

Hélène a donc décidé de mettre en garde ses abonnés sur Instagram sur le fait de subir une augmentation mammaire hors du Québec, même si c’est moins cher ailleurs.

show_image_167701_4

Selon le ministère de la Santé et des Services sociaux, le risque de développer un cancer de type « lymphome anaplasique à grandes cellules associé aux implants mammaires (LAGC-AIM) » est de « 1 sur 3 565 pour les porteuses d’implants macrotexturés Biocell d’Allergan et de 1 sur 16 703 pour les porteuses d’implants microtexturés de Mentor Siltex. Aucun cas de LAGC-AIM n’a été signalé au Canada chez les porteuses d’implants lisses. »

Ça vaut donc la peine de payer plus cher pour les implants ici et d’éviter de mettre sa santé en danger!

À propos de l’auteur: QcScoop

Votre gossip girl quebecois