Festi-Plage: des témoignages troublants concernant des viols, du GHB et des overdoses

Après deux années d’absence en raison de la pandémie, le Festi-Plage de Cap-d’Espoir, en Gaspésie, était de retour cette année, du 27 au 30 juillet derniers.

Au total, ce sont environ 20 000 personnes des quatre coins de la province qui ont pris part aux festivités.

Cependant, sur les réseaux sociaux, plusieurs situations troublantes, qui seraient survenues lors de ce festival, ont été rapportées.

En effet, dans les commentaires sous une publication de Radio-Canada sur Facebook à propos de cet événement, plusieurs personnes rapportent que des incidents terribles et inacceptables ont eu lieu, notamment des overdoses, des viols et du GHB qui circule sur le site du festival.

Certains internautes mentionnent même que les agents de sécurité auraient participé à ces activités troublantes.

Voici quelques exemples de témoignages récoltés sur Facebook :

show_image_159303_3

show_image_159304_3

show_image_159305_3

show_image_159306_3

show_image_159307_3

Par ailleurs, sur ses réseaux sociaux, le musicien Jy-Py Langlois a partagé un poignant témoignage à ce sujet. Le voici (utilisez la flèche blanche pour lire la suite du message) :

https://www.instagram.com/p/Cg1quG6uAsH/?utm_source=ig_web_copy_link

Quelles horribles histoires… Merci aux gens qui prennent la parole pour dénoncer ces situations inacceptables.

À propos de l’auteur: QcScoop

Votre gossip girl quebecois