Enseignante hurlant sur des tout-petits: plusieurs enquêtes en cours

Une annonce majeure du ministre de l’Éducation, Bernard Drainville, faite à LCN en direct cet avant-midi nous donne un suivi sur cette histoire d’horreur. L’enseignante « Madame Chantal » maintenant suspendue devra répondre de ses actes et le ministre nous informe que des enquêtes sont en cours:

« Je veux juste vous dire que le Centre de services scolaire (des Mille-Îles) a déclenché sa propre enquête, il y a une enquête policière qui est en cours, et je veux vous dire également que le mandat d’enquête général que j’ai déclenché il y a quelques jours qui concerne les allégations d’inconduites de nature sexuelle, mais aussi tout comportement inadéquat porté à mon attention qui met en cause la santé psychologique des enfants vont s’appliquer aux faits qui ont été rapportés dans cet enregistrement. »

Il assure aussi qu’il s’est occupé personnellement que de l’aide psychologique soit actuellement offerte à tous les enfants de l’école des Grands-Vents de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, mais aussi aux parents.

Le ministre Drainville, qui semble bouleversé lors de cette annonce n’a pas été en mesure de répondre à la question d’un journaliste à savoir si l’enseignante en question avait une maladie de nature psychologique.

« Je ne le sais pas, je ne peux pas commenter ça. Mais chose certaine, dans l’état où elle était, elle n’était absolument pas en mesure d’enseigner à des enfants. »

Voyez ici l’annonce faite par le ministre de l’Éducation à LCN.

Source: LCN (TVA Nouvelles)

À propos de l’auteur: QcScoop

Votre gossip girl quebecois