Elon Musk s’en prend encore à Mark Zuckerberg et l’humilie au passage mais Zuck ne s’en laisse pas imposer

Dans un Tweet (X?) publié en fin de journée par le propriétaire de X lui-même, Elon Musk s’est amusé à rire de son rival assumé, Mark Zuckerberg, en faisant référence au supposé combat que les deux hommes s’étaient promis de disputer.

Récapitulatif des combats:

J’ai plaisanté sur X à propos de combattre Zuck

Zuck a alors dit «ENVOYEZ-MOI L’EMPLACEMENT»

L’Italie a gracieusement offert un Colisée

Zuck a refusé

J’ai proposé sa propre maison où il possède un octogone dans sa cour arrière comme «espace sûr» pour le combat

Comme par hasard, il était en train de « voyager »

Y a-t-il un endroit où il acceptera de se battre?

[Traduit de l’anglais]

Une photo empreinte d’ironie accompagne évidement le gazouillis de Musk.

show_image_298663_5

Zuck, quant à lui, a proposé une version complètement différente de la situation, en déclarant sur Threads plus tôt cette semaine qu’il quittait la bataille.

Il admet qu’il ne croyait pas que Musk était sérieux du tout à propos du combat.

« Je pense que nous pouvons tous convenir qu’Elon n’est pas sérieux et qu’il est temps de passer à autre chose. J’ai proposé un vrai rendez-vous. Dana White a proposé d’en faire un concours légitime pour un organisme de bienfaisance. Elon ne confirme pas de date, puis dit qu’il a besoin d’une intervention chirurgicale et demande maintenant de faire une ronde d’entraînement dans mon jardin à la place. Si Elon devient sérieux au sujet d’un vrai rendez-vous et d’un événement officiel, il sait comment me joindre. Sinon, il est temps de passer à autre chose. Je vais me concentrer sur la compétition avec des gens qui prennent le sport au sérieux. »
[Traduit de l’anglais]

Les versions divergent, mais depuis l’avènement de « Threads » il est encore plus facile pour les internautes de suivre la saga entre ces deux milliardaires qui ne savent plus quoi faire pour attirer l’attention.

En résumé, Zuckerberg ne semble pas prendre Musk très au sérieux et ce dernier semble vouloir rabaisser Zuckerberg le plus possible.

On se rejoint après l’école au « rack à bicyk? »

À propos de l’auteur: QcScoop

Votre gossip girl quebecois