Elisabeth Rioux se dit victime d’un fraudeur et expose l’homme pour vous mettre en garde

Elisabeth Rioux vient de partager une série de stories sur sa page Instagram où elle raconte, en anglais, comment elle se serait fait avoir par un entrepreneur venu faire des travaux d’ébénisterie dans sa nouvelle maison.

Elle commence en nous affichant un échange de messages avec une autre personne l’informant que l’homme en question est déjà connu pour avoir fraudé d’autres gens et qu’il aurait même des poursuites contre lui.

Elle a finalement fait ses propres recherches en ligne pour constater que l’homme aurait même déjà fait de la prison.

Ensuite, elle raconte qu’elle avait de l’empathie pour l’homme qui disait être malade et vieux, ce qui expliquait qu’il ne venait pas terminer les travaux. C’est ainsi qu’un projet qui aurait dû être l’affaire d’environ un mois et demi s’est étalé sur environ 7 mois. Elle évoque aussi la qualité de son travail ainsi :

« I’m not even sure if he is a reel ebenist (sic) to be honest. I could have bought some Ikea’s stuff and done it better myself so. I’m so pissed about that cause I’ve been so patient.* »

[Traduction] Je ne suis même pas certaine s’il est un ébéniste pour vrai, pour être honnête. J’aurais pu acheter quelques trucs au IKEA et le faire mieux moi-même. Je suis tellement fâchée parce que j’ai été si patiente avec lui.

show_image_256961_5

Elle parle aussi des conséquences du fait que « l’ébéniste » en question ne soit pas venu finir les travaux, car ceci a retardé le travail de plusieurs autres travailleurs qui attendaient après lui. Elle est aussi triste pour les autres qui ont mis «  leurs noms » sur son projet, alors qu’à cause de lui tout était mis en péril. Elle a exposé le travail de l’homme et les problèmes sont assez évidents à constater:

show_image_256962_5

show_image_256963_5

show_image_256964_5

show_image_256965_5

Elle tient à mettre en garde les gens, pour que personne d’autre ne lui donne de l’argent. Puisqu’en plus d’avoir fait un travail insatisfaisant, ce dernier n’aurait pas tenu les promesses faites lors de la soumission :

« It’s suppose to be high quality. Another fucktop thing, he gave us a price when he gave us the plan and everything, he gave us a price for all the job, and then he never said anything during the job, at the end of it when he was « done », he says : Oh finally it’s the double, the double of the price he was like : Oh i change some materials and stuff like that.** »

[Traduction] C’est censé être de la grande qualité. Autre absurdité, il nous a donné un prix quand il nous a donné le plan et tout, il nous a donné un prix pour tout le travail, et puis il n’a rien dit pendant le travail, à la fin quand il avait « fini », il dit : Oh enfin c’est le double, le double du prix finalement parce qu’il aurait changé des matériaux et des trucs comme ça. 

Rassurez-vous, Elisabeth précise qu’elle ne lui a pas redonné un sou de plus. Elle dit qu’il ne lui a jamais rien demandé ni parlé de quoi que ce soit. Au final, il lui demande 10 000$ de plus que ce qui était convenu. Elle qualifie même son travail de pire qualité jamais vue.

Vous serez à même de le constater en regardant ici.

À propos de l’auteur: QcScoop

Votre gossip girl quebecois