Donald Trump perd son arme secrète pour les prochaines élections

Ce mardi, Donald Trump a fait une annonce majeure : il se présentera à l’élection présidentielle américaine de 2024.

Lors de son point de presse, le politicien de 76 ans se trouvait à sa maison de Mar-a-Lago, en Floride, entouré de sa femme et de ses deux fils, Eric et Barron.

Toutefois, sa fille Ivanka, qui était l’une de ses grandes alliées lors de sa dernière campagne, n’était pas présente.

Par ailleurs, par voie de communiqué, cette dernière a déclaré qu’elle « ne prévoit pas d’être impliquée » dans la nouvelle campagne de son père et qu’elle préférait le soutenir « en dehors de l’arène politique ».

En effet, la femme de 41 ans préfère se consacrer à sa famille :

« J’aime beaucoup mon père. Cette fois-ci, j’ai choisi de donner la priorité à mes jeunes enfants et à la vie privée que nous créons en tant que famille. Je suis reconnaissante d’avoir eu l’honneur de servir le peuple américain et je serai toujours fière des nombreuses réalisations de notre administration », a-t-elle déclaré.

Elle a ensuite ajouté que cette décision « ne changera pas sa relation avec son père » :

« J’ai eu de nombreux rôles au fil des ans, mais celui d’une fille est l’un des plus élémentaires et des plus importants. »

« J’aime cette période avec mes enfants, j’aime la vie à Miami et la liberté et l’intimité d’être retournée dans le secteur privé », a-t-elle finalement conclu.

Source : TMZ

À propos de l’auteur: QcScoop

Votre gossip girl quebecois