Annie Dufresne revient sur les propos inappropriés qu’elle a tenus et s’enfonce davantage

Dès le début de sa nouvelle publication sur TikTok, on peut sentir qu’Annie Dufresne prend un peu à la rigolade tout le tollé qu’elle a causé lors de sa publication controversée au sujet des personnes en situation d’itinérance.

Voici qu’elle débute maintenant en y allant d’une phrase qui pourrait être perçue comme condescendante par certains:

« Ah vous êtes là? Vous savez dans ma vie de tous les jours, je n’ai pas le temps de donner à tous ces mendiants, surtout quand ils parlent le français de France (long rire). Mais ça m’arrive souvent d’aller « dropper du stock » oui pour les plus démunis. »

On la voit ensuite déposer des boîtes de vêtements et autres objets en précisant que c’était tout du « beau stock ».

show_image_304569_5

Et elle prend bien la peine de se filmer amenant chaque boîte dans ce qui semble être un dépôt de dons. Elle précise également que ce n’est pas parce qu’elle se fâche parfois sur des niaiseries pour une « gageure » ou pour des vues qu’elle ne donne pas.

show_image_304566_5

Elle reprend ensuite le volant et repart dans un espèce de discours un peu décousu sur le « partage d’énergie qui circule ».

show_image_304567_5

Difficile de bien saisir quel était le but de cette publication. Un mea-culpa au sujet de ce qu’elle avait dit dans sa dernière apparition? Une preuve sur vidéo comme quoi elle était une femme très généreuse?

https://www.tiktok.com/@anniedufresne/video/7273261554576002309?_t=8fHrLhNiuiE&_r=1&fbclid=IwAR2VKbEPD0GTXvaKZMQ-3cDUMdD_u0_kxaaXRTlgdp7x3C9l3xJqK56B1X4_aem_AWGYDAPoo-MnycMqtHDa0PNQcimZuKl6ie5OLw5Qqe3kNx2blreD8EG5jhZMWhSwVIo

Parfois, les meilleures preuves de générosité devraient se faire dans l’anonymat et dans le respect de l’endroit où se passe l’acte « d’altruisme ». Sans vouloir se prouver à soi ou aux autres que l’on est une bonne personne. Mais Annie Dufresne n’est pas la seule à user de cette stratégie. Plusieurs « influenceurs » adorent se filmer en train de donner des sous ou de la nourriture à une personne dans le métro ou ailleurs.

Est-ce que ceci reste un geste d’altruisme? Difficile à dire, puisque l’altruisme consiste à donner sans rien attendre en retour; même pas un like ou un « félicitations ».

À propos de l’auteur: QcScoop

Votre gossip girl quebecois