Adamo se fait tabasser par un « bouncer » à la sortie d’un bar et on a les images

Lors d’un épisode de son propre podcast « Le temps d’une mousse », Adamo, chanteur ayant été connu lors de sa victoire d’Occupation Double Bali, a raconté une histoire qui lui est arrivé en 2021 à la sortie d’un bar.

Les images, qui donnent froid dans le dos, démontrent clairement que ce dernier ne jouait pas les trouble-fêtes et n’était pas du tout un « danger » pour quiconque lorsqu’il a été assailli par un agent de sécurité très baraqué avec une violence totalement disproportionnée alors qu’il était simplement au centre de l’attention à l’extérieur et particulièrement calme. On voit clairement sur les images qu’il ne réagit pas, même après l’attaque de l’agent de sécurité.

Adamo a très brièvement parlé de cette terrible mésaventure lors de son podcast, mais c’est par après que nous avons eu envie de le contacter pour lui demander plus de détails sur ce qui s’était passé exactement.

« En gros le bouncer a littéralement abusé de son pouvoir et aurait juste du venir voir c’qui se passe avant de juste arriver comme un train et sucker punch quelqu’un qui était ni un client de l’endroit où il travaillait ni violent. J’étais là en mascotte de Quick Starter 5 minutes avant. Il a vu un attroupement autour de moi et au lieu de faire sa job et s’assurer qu’il n’y a pas de problème ou gérer un problème il a décidé de faire un assaut. Heureusement j’ai une bonne mâchoire et j’sais encaisser mais ça aurait véritablement pu être dangereux. Bref, j’ai voulu entamer des démarches judiciaires ou au moins le faire suspendre de ses fonctions quelques temps question qu’il se calme l’impulsivité mais selon plusieurs avocats et même la police sur les lieux j’aurais pas gagné et perdu mon temps »

Après cette mésaventure, Adamo a entendu des tonnes de témoignages de gens ayant subi le même genre de traitement qu’il qualifie d’abus de pouvoir et il pense qu’il serait temps que les choses changent et que tout ceci soit mieux encadré.

« En passant c’était en août 2021. J’en ai juste jamais fait un plat quand j’ai compris que la loi n’était pas de mon bord. D’ailleurs, c’est peut-être quelque chose qu’on devrait retravailler pour pas que ça continue d’arriver des trucs de même. J’ai entendu des histoires fucked up de bouncers qui cassent des gueules sous des prétextes très douteux. Depuis cette histoire là, plusieurs m’ont raconté avoir été témoin de violence gratuite venant de bouncers. La majorité sont correctes mais y’en a quelques-uns, comme lui, qui sont problématiques »

Voici l’extrait du podcast et les images en question.

https://www.instagram.com/reel/CyOz0cJpjGX/?igshid=MzRlODBiNWFlZA==

À propos de l’auteur: QcScoop

Votre gossip girl quebecois